Des vertus incroyables pour tout le monde

Énumérer les vertus du Kratom cause toujours l’égarement. La nature nous a donné un produit magique qui :
• Lutte de manière incroyablement efficace contre la douleur
• est un anxiolytique naturel qui réduit le stress
• est un antidépresseur qui améliore l’humeur
• est un puissant relaxant musculaire qui détend les tensions du dos
• est un anti-inflammatoire
• est un anti diarrhéique
• réduit le sentiment de fatigue
• a un effet stimulant similaire à la caféine
• est un antitussif efficace
• permet un sevrage complet des opiacés (héroïne, opium, morphine), de l’alcool ou de la cigarette.

Effet anti-douleur

Le Kratom est utilisé depuis toujours par les populations locales comme anti-douleur naturel (accidentologie, peines menstruelles, artrite,..). Cet effet est induit par la combinaison de plusieurs alcaloïdes contenus naturellement dans la feuille de l’arbre. Il en existe plus de 40 mais, actuellement, les plus connus et en cours de recherche  sont :

  • Mitragynine
  • 7-Hydroxymitragynine
  • Mitragynine pseudoindoxyl

Effet Stimulant

Le Kratom appartient à la même famille que le caféier (Rubiacées). Les paysans l’utilisent depuis la nuit des temps pour ses effets stimulant avant une journée de dur labeur sous le soleil et la chaleur. L’effet stimulant semble venir principalement de la mitragynine contenue dans le Kratom.

La recherche sur cet aspect montre que cet alcaloïde a des effets paradoxaux. D’une manière générale, l’effet stimulant dépendrait de la dose ingérée : La mitragynine induit un effet stimulant à faible dose (1 à 5 mg) et un effet sédatif à forte dose (au delà de 5 mg).

Il est à noter ici, que chacun réagissant différemment au Kratom, une approche personnelle du produit sera seule à même de juger de l’effet pour un individu.

Faibles effets secondaires

Les tests en laboratoires confirment actuellement la sagesse populaire : le kratom est un incroyable substitut à la plupart des médicaments dérivés de la morphine. Il induit un puissant effet anti-douleur et de faibles effets secondaires. Notamment, il ne crée pas, au contraire des opiacés, une dépression respiratoire dangereuse (on ne parvient pas à tuer des souris en leur administrant des doses de Mitragynine 6 fois supérieures à la dose létale de morphine  [Macko et al. (1972)]).

NOTA BENE : L’analyse de la teneur en mitragynine dans le jus de kratom provenant de diverses régions du nord de la Malaisie, où le kratom est régulièrement consommé, indique une consommation quotidienne de 0,3 à 5,1 mg / kg, sans effets secondaires graves (Hassan, Z., Mustapha, M., Vineswaran, N., Yusoff, NHM, Suhaimi, FW, Rajakumar, V., Vicknasingam, BK, et al 2013. Du Kratom à la mitragynine et ses dérivés : effets physiologiques et comportementaux liés à l’utilisation, l’abus et la dépendance. Neuroscience and Biohavioural Reviews 37: 138-51.).